Scène Johnny Winter

Francis Dewigne ( cisco )

 ELECTRO CONCEPT

Francis Dewigne, batteur hors pair, offre au public un concert original, ou les batteries, percussions, chants et synthés répondent avec magie aux éclairages et à la l'enthousiasme du public .

Nanokill

Duo de rock électronique, Nanokill est née de la rencontre d’Eve d’Orso et Axel Noon lors d’un sommet européen d’exopolitique à Barcelone. Leurs engagements et leurs idées sur le monde se rejoignent et les rassemblent, la musique achève de les lier. Ensemble, ils composent deux albums : Transitional Object  et True Faith.

Leurs influence sont multiples : The Cure, Prince, Tricky, Chemical Brothers, The Prodigy, New Order, Joy Division, Indochine, Archive…

Lou

Lou a 14 ans. Elle a chanté avant de parler et n’a jamais arrêté depuis ! Elle rencontre Eric Geffroy en février 2015 qui la fait répéter régulièrement (coaching technique et vocal). A son actif : une dizaine de concerts et un passage remarqué à l’émission de télévision The Voice Kids 2016 sur TF1.

Icebergs

Fondé à l’origine dans une tentative métaphorique de lutter contre le réchauffement climatique, « Icebergs » réchauffe les oreilles avec sa « Power Soul » aux accents jazz-rock. Située quelque part entre D’Angelo et Led Zeppelin, Amy Winehouse et Queen, la musique icebergienne mélange grooveries infectieuses et chansons soul.

La douceur d’une voix féminine y tempère l’âpreté des riffs de guitare électrique, rassemblant aussi bien les amateurs de chansons que les amoureux de musique instrumentale.

Mr Hardearly

En 25 ans de carrière, Mr Hardearly aura partagé l’affiche avec les plus grands : ZZ Top, Status quo, Bernard Allison pour ne citer qu’eux. Grâce à ses albums Still alive & well, White urban blues et, depuis 2016, X-Perienced, le guitariste est devenu un incontournable dans le milieu du blues. Via sa légendaire stratocaster, la « musique du diable » livre avec lui toute sa majesté.

Lonewolf Corp.

Fondé par Luc Epaulard en 1997, le groupe a comme influences les groupes de classique métal allemand, anglais et du nord de l’Europe. Sa formation actuelle : Christophe Voyez (batterie), Ian Laguide (basse), Mat Boularan (guitare), Luc Epaulard (guitare, chant, compositeur).

Gaëlle Buswel

Dès son plus jeune âge, la jeune artiste se tourne vers la musique des « seventies » avec un répertoire folk US, blues, pop-rock et soul. Depuis ses 13 ans, elle enchaîne les concerts, notamment avec le groupe « Cam On » dont elle est la chanteuse charismatique et parcourt la France, la Belgique et l’Angleterre. Après le succès de son premier album « Yesterday’s shadow » en 2012, classé n°1 sur le site US concert Blogger, Gaëlle Buswel revient en force avec un nouvel opus « Black to blue » en 2014, teinté de folk rock bluesy.

LA Jarry

On a pu voir et entendre le groupe cette année dans de nombreux medias (OUI FM, Canal +, M6…). Fruit d’une aventure qui dure depuis plus de 10 ans et de centaines de concerts à travers l’Europe, LA Jarry, c’est un peu la rencontre des Beatles avec les Sex Pistols. 2017 voit la sortie de leur dernier opus avec le producteur David Bottill qui a travaillé avec Muse, Smashing Pumpkins ou Tool.

Diva Faune

Le son de Diva Faune mêle culture électronique, Britpop et folk et n’est pas sans rappeler Milky Chance ou Lily Wood & The Prick. Né de la rencontre de Yogan Le Fouler-Barthel (songwriter et voix-lead) et de Jérémy Bénichou (guitariste, arrangeur et backing vocals), Diva Faune a beaucoup joué à Londres et à Paris (La Flèche d’Or, La Bellevilloise, le Bus Palladium…). En ce printemps 2017, ils sortent le premier EP mixé par le new-yorkais Mark Plati (David Bowie, The Cure, Al Green, ou plus récemment Puggy).

Florence Davis Quartet

Florence Davis est une chanteuse à la voix exceptionnelle. Coach vocal lors de la Star Académy 1 puis pour Jenifer et Courtney Love, elle a partagé la scène avec de nombreuses stars dont son parrain, le légendaire trompettiste de jazz Dizzy Gillespie.
 A présent, elle se produit dans le monde entier en développant son propre univers musical. Elle viendra à Montereau présenter ses compositions en quartet.

Jim Murple Memorial

Du rhythm’n blues, du vrai, léger et envoûtant, où la douleur côtoie la joie de vivre… Mais version jamaïcaine ! Du rythm’n blues, comme il était joué dans les années 50, dans les clubs et les bars de Kingston, avant qu’il ne donne naissance au rocksteady et au reggae. C’est le sacerdoce des « Murple » qui, depuis maintenant 20 ans, ensoleille les scènes et sèment l’esprit caribéens partout où ils se produisent.

Peuf’Rap

Démocratiser le rap et démonter les clichés qui lui sont adjugés, tel est le but de Peuf’Rap, une association créée au cœur de l’ESCE, une école de commerce parisienne. Celle-ci démontre en effet que l’ont peut aimer et faire du rap, peu importe son âge, sa couleur de peau ou sa catégorie sociale.

© D. Frau

Les Chaussettes Sauvages

Site webFacebook

Le meilleur de l'âge d'or du "swinging London" des années 65 ! Dans un spectacle bien déjanté, 100% rock, les Chaussettes Sauvages nous offrent un son d'aujourd'hui, loin de toute nostalgie. Ils revisitent une quinzaine des meilleurs morceaux de pop-rock britanniques des Beatles, des Rolling Stones, des Kinks … assaisonnés de nouvelles paroles françaises de leur cru, pour en faire des parodies festives, politiquement incorrectes, en prise directe avec l'actualité. Servis très show, le tout arrosé d'humour à volonté.

Cool Boppers

Facebook

 

Le groupe « Cool Boppers » est un sextet de jazz dont le répertoire principal est à l’origine du nom. « Cool » pour jazz cool né vers 1949 sous l’impulsion de Miles Davis et « Boppers » pour le répertoire du hard bop influencé par Art Blakey, Sonny Rollins pour ne citer qu’eux. La musique proposée est un jazz accessible à tous, avec reprises personnalisées des grands standards du genre. Le groupe est constitué d’un saxophone ténor, un trompette / buggle, un pianiste, un bassiste, un batteur et un guitariste. A l’origine ces 6 élèves de l’atelier jazz du conservatoire de Montereau, ont été formés par les saxophonistes Thomas Faure (Electro Deluxe) puis Philippe Lopes (A body unsold). Ils volent maintenant de leurs propres ailes et commencent à se faire un nom dans le sud Seine et Marne.

Mama’s Biscuit

Mama’s Biscuits

Le groupe est fondé en 2001 par la chanteuse à la voix de velours Véronique Sauriat, ex de la formation gospel "Difference Gospel Choir", avec Philippe Floris à la batterie, Christophe Garreau à la basse, et Jeremie Tepper à la guitare. Mama’s Biscuits c’est un blues teinté de rhytm’n blues, soul, swing, alliant compos et reprises dans un répertoire fidèle à la tradition. Après un premier cd « W.o.m.a.n. » en 2005, sélectionné pour représenter la France dans la catégorie Best-self produced cd dans le cadre de l’International Blues Challenge de la Memphis Blues Foundation, un nouvel album « Evil Gal » voit le jour en 2012, salué unanimement par la critique. Du biscuit old school bien savoureux !