Festival de Montereau 2014


Pour visualisez cette page, vous devez obtenir la derniere version de Flash Player

Mettez votre version Flash à jour sur le site Adobe en cliquant ici

Passer la détection du lecteur Flash


Festival Montereau Confluences 2014

Plus pop, plus rock, plus international que jamais, Montereau Confluences joue dans la cour des grands pour son 18ème anniversaire. Pour preuve, une constellation de stars tombe du ciel sur le Parc des Noues !

Une prog à 360° avec des groupes mythiques comme Simple Minds, Morcheeba ou Chic et son génial guitariste Nile Rodgers. Evénement avec la présence du Français Woodkid, phénomène mondial récompensé d’une Victoire de la Musique. Retour vers le futur avec l’incroyable Boy George, icône intemporelle surgie des 80’s. Découvertes avec les Irlandais Kodaline intronisés « Sound of 2013 » par la BBC, les brûlantes hard rockeuses suédoises Crucified Barbara ou encore Triggerfinger, les belges atomiques qui déchaînent les critiques. Enfin, vous serez emportés par le groove millésimé vintage des splendides « Soul Men », Vigon - Bamy – Jay, le charme de « The Voice » Yoann Fréget, la sensualité d’ lElodie Frégé, le talent brut de Soan et la grâce de Sylvie Vartan. Sans compter qu’à l’incroyable tarif de 13€ vous pourrez assister à plus de 30 spectacles dont une brochette de comiques au sein du festival Off…

Une manifestation frappée du sceau « Culture Pop », le cachet de la Ville, organisatrice du festival.


Le festival de Montereau sur les réseaux sociaux :

 

Programme des concerts

Vendredi 6 Juin 2014 - Ouverture des portes à 15h30

Scène James Brown :
(Parc des Noues)

16h00 IME
16h30 Laura Cox
17h30 Ward Leonard
18h30 Vigon - Bamy - Jay
20h45 Morcheeba
23h15 Simple Minds
01h40 French Government (DJ)

 

Scène Lou Reed:
(Parc des Noues)

17h00 Debunk
18h00 Incry
19h45 Crucified Barbara
22h15 Kodaline
01H00 Self Concept

 

Scène Nougaro
(Auditorium du Conservatoire)

17h – 18h Guitare Mania - Profs. du Conservatoire
18h30 – 20h Tex
20h30 – 21h50 Mustapha El Atrassi



 

Samedi 7 Juin 2014 - Ouverture des portes à 11h30

Scènes James Brown :
(Parc des Noues)

12h30 Nanou Trio
13h30 Destin
14h30 Yoann Fréget
16h15 Sylvie Vartan
18h30 Nile Rodgers & Chic
21h00 Boy George
23h15 Woodkid


Scènes Lou Reed:
(Parc des Noues)

13h00 Stratagème
14h00 Rosie Never Stops
15h30 Soan
17h30 Triggerfinger
20h00 Elodie Frégé
22h15 Christelle Chollet (comique)


Scène Nougaro
(Auditorium du Conservatoire)

13h30 – 14h40 Eva Darlan - Crue et Nue
15h10 – 16h10 Cosi Express - Armelle Cabral & Chœur du Conservatoire
16h40 – 18h Tom Novembre
18h30 – 20h Le Comte de Bouderbala
20h30 – 22h Gilles Detroit (Chansonnier)

La scène James Brown et la scène Lou Reed jouent en alternance.
Horaires soumis à modifications.

* Horaires soumises à modifications


18ème Festival Montereau Confluences

Les artistes en concert - Têtes d'affiche

Chic
Les grands triomphateurs de la disco-funk ! Dès leur premier album sorti en 1977, le groupe formé par les charismatiques Bernard Edwards à la basse et Nile Rodgers à la guitare, réunit l'essentiel des ingrédients qui feront leur succès pendant plusieurs décennies : la basse et la batterie lourdes, les riffs funky de guitare inimitables, les voix féminines luxuriantes.... En 1978, ils sortent un album éponyme qui leur vaut la consécration mondiale avec le tube "Le Freak". S’en suivent une série de collaborations plus prestigieuses les unes que les autres, des Sister Sledge avec le célèbre "We are Family" en 1979 à Diana Ross, en passant par Madonna, David Bowie (Let’s Dance), Mick Jagger, ou Grace Jones.… Devenu une légende et orphelin depuis 1996 de son ami Bernard Edwards, Nile continue de se produire sur scène dans le monde entier sous le nom « Nile Rodgers & Chic » pour interpréter ses plus grands succès. En 2013, les Français de Daft Punk font appel à sa guitare magique sur trois titres de « Random Access Memories », dont le tube planétaire « Get Lucky » (5 Grammy Awards 2014), un sommet. Le Parc des Noues en dance floor… une Chic promesse de Nile !

Simple Minds
Tour à tour musiciens défricheurs, rockers héroïques et faiseurs de hits, en 35 ans, les Simple Minds ont eu tout loisir d’explorer l’infini spectre de la création musicale. Chantres de la new-wave période post-punk, ils ont influencé de nombreux groupes tels que Moby et U2. Tirant leur nom des paroles de David Bowie « The Jean Genie : She's so simple minded », le groupe n’a cessé d’évoluer au gré de ses fulgurances artistiques. Les albums « Sparkle In The Rain » , « Once Upon A Time » (1985), « Street Fighting Years » , l’EP « The Ballad Of The Streets » (tous deux sortis en 1989), le concert « Live In The City Of Light », sans oublier la compilation « Glittering Prize 81/92 » ont tous été des succès planétaires. Le « vaisseau » semble alors adopter une vitesse de croisière, ne produisant un album que tous les 3-4 ans. Le véritable revival intervient en 2009 avec l’album « Graffiti Soul » qui marque définitivement le retour dans le coeur des fans. Simple Minds est aussi et surtout un groupe de scène ayant rempli les plus grands stades du monde. « Confluences », tiens toi prêt !

Woodkid
D’abord « clippeur » des plus grands (Lana Del Rey, Drake et Rihanna), Yoann Lemoine alias « Woodkid » est aujourd’hui l’un des artistes les plus en vue du moment. Une apparition foudroyante en 2012 avec « Iron », titre emprunt de lumière au clip déjà légendaire puis, en mars 2013, c’est la sortie du 1er album « Golden age ». Une épopée sonore, genre The Wall meets Carmina Burana mâtinée de vague à l’âme. On y retrouve les fondamentaux de l’artiste : percussions, cordes, cuivres, piano, programmation et, bien entendu, cette voix puissante et sensible qui traverse les mélodies avec amplitude et douceur. Succès planétaire ! L’album devient « disque de platine » et obtient la Victoire de la Musique dans la catégorie « Artiste Révélation Scène ». Pharell Williams en fait même son directeur artistique. A présent, le monde entier est à ses pieds ! Pour preuve, la liste des métropoles mondiales qui se l’arrachent pour les plus grands festivals, son spectacle total étant une expérience unique, tant visuelle que sonore. Et le 7 juin, Woodkid c’est à Montereau et nulle part ailleurs…

Boy George
Enfant terrible de la pop anglaise, Boy George s’est toujours distingué par ses extravagances. Chanteur du groupe HYPERLINK "http://www.premiere.fr/Star/Culture-Club-2108368"Culture Club, il connaît le succès dès son 1er album « Kissing to Be Clever » (1982) dont le single « Do You Really Want to Hurt Me » installe définitivement la formation dans le panthéon de la musique anglo-saxonne. L’album suivant « Colour By Numbers » tutoie également les sommets des charts. Après le plus controversé « Waking Up with the House on Fire », c’est l’heure des projets solo. L’artiste se retire en Inde, pour mieux renaître. L’album « Sold » sort en 1987. Ses pièces « Everything I own », « Keep me in mind » et « To be reborn » font un tabac au Royaume-Uni. En 1989, il crée son propre label More Protein et enregistre ses nouveaux succès. « Bo down mister » (1991), « The game crying » (1992), « Cheapness and beauty » (1995). Puis, c’est la période DJ également couronnée de succès. L’album « This is what I do » sorti fin 2013 signe son grand retour sur scène. Ambiance pop-reggae soignée, voix qui flirte avec celle des plus grands chanteurs soul, Boy George renoue avec ses premières amours. Eternelle icône de la musique pop, tel le phoenix, il nous revient plus fringant que jamais.

Morcheeba
Quand on demande à Morcheeba de se définir, Ross répond en plaisantant « des belles chansons et un jeu de guitare génial». Il n’a que partiellement raison. Avec son frère Paul Godfrey, tout aussi fêtard que lui et Skye Edwards, la chanteuse black à la voix d’ange, Morcheeba développe un son incomparable. Eux-mêmes parlent volontiers de soul méditative enrobée de « dub-trip-hop-rock-trance ». Mais encore ! Le 1er album « Who can you Trust ? » (1996) et leur tournée outre-Atlantique leur ouvre les portes du succès. « Big Calm » (1998) suivi de « Fragments of Freedom » (2000) puis « Charango » (2002) manifestent une incessante quête d’expérimentations sonores. A tel point que Skye se désolidarise des projets « The Antidote » et « Dive Deep ». Pour mieux revenir sur « Blood Like Lemonade (2010) » et « Gimme Your Love » (2013), un pur chef d’oeuvre. Back to the roots !

Sylvie Vartan
Plus besoin de présenter cette immense artiste à la carrière internationale. Après Osaka ,Tokyo, Sofia et Bucarest en avril, la star des sixties au 40 millions de disques vendus fait un détour par Montereau pour nous démontrer, s’il en était besoin, toute l’étendue de son talent. Fidèle à son public depuis plus de 50 ans, l’interprète de « plus belle pour aller danser » lui offre au passage son dernier opus « Sylvie in Nashville ». Composé d’adaptations, mais aussi de titres inédits, et de belles ballades, ce nouvel album country rock aux accents nostalgiques est résolument enjoué. Comme toujours Sylvie l’interprète avec son style inimitable, son timbre de voix fait pour le rock et son enthousiasme communicatif.  « Cet album je l’adore » explique-t-elle , « Il m’a donné une folle envie de chanter et une énergie extraordinaire. » Aucun doute, voilà le pass pour un concert joyeux et énergique !

VIGON – BAMY – JAY “Les Soul Men”
Avec un premier album (disque d’or) sorti l’an dernier, ces trois compères ne sont pourtant pas des débutants. Vigon - Bamy - Jay, c'est la rencontre improbable d’un bluesman des 60’s redécouvert dans l’émission "The Voice 1", d’un ancien choriste de Johnny et d’un ex-Poetic Lovers. Deux rhythm’n’blues brothers et un fils du R’n’B pour un projet de pure “soul dynamite” ! Parfait dosage d’âpreté et de miel, de swing millésimé et de groove d’aujourd’hui, cette combinaison de voix calorifères, jamais aussi à l’aise que dans l’expression live, a trouvé ses marques au premier claquement de doigts. Lancé à toute vapeur, ce “soul train” tente un pari en choisissant de nous entraîner du côté de Memphis et de Détroit. Pour un résultat bluffant, gorgé de cuivres et de frissons !

Elodie Frégé
Beauté froide ou vénéneuse ? Elodie Frégé a tout de l’héroïne blonde hitchcockienne. Le talent d’une songwriter en plus ! Son parcours artistique a commencé très tôt. A douze ans, exactement ! Ecole de danse de Guy Tel, puis conservatoire de musique, section guitare classique, Elodie fait ses gammes. Dix en ans plus tard, elle remporte l’édition 2003 de la Star Academy. Son 1er album, éponyme, sorti en 2004 se vend à 140 000 exemplaires. Elle se remet au travail développant notamment son style musical. Benjamin Biolay collabore à son prochain disque « le Jeu des 7 Erreurs ». Textes audacieux, musiques élégantes, Elodie séduit la critique. Suivront alors deux autres albums : « La fille de l’après-midi » (2010), puis « Amuse Bouches » (2013), véritable bijou de sensualité et d’espièglerie. A son image !

Kodaline
Ne vous méprenez pas, le médicament ici, c’est la musique. Celle qui soigne les maux de l’âme. Avec Kodaline, elle est résolument pop-folk. L’histoire commence sur les bancs de la chorale du village où Steve et Mark se nouent d’amitié. Quelques années plus tard, avec Vinny (batteur) et Jason (bassiste), le quatuor se lance dans une carrière musicale. En 2011, ils font la première partie des « Cranberries » sur leur tournée européenne. L’apprentissage du métier se fait très vite. L’année suivante, ils enregistrent "The Kodaline EP" plébiscité par les internautes (plus de deux millions de vues sur Youtube). Dans la foulée, ils sortent l’album « In A Perfect World ». « All I Want », l’un des hits apparaît dans la bande son de la série Grey's Anatomy. La BBC les intronise « Sound Of 2013 ». L’histoire est en marche.

Triggerfinger
Leur premier album éponyme sort en 2004 et donne le ton. Le trio d'Anvers est capable de rendre hommage aux blues-rock de leurs idoles en y distillant un son novateur et énergique. En 2008, il sort « What grabs ya? » Puis, c'est à Los Angeles que le groupe part peaufiner son troisième album, « All this dancin' around », aujourd’hui double platine. Peu à peu Triggerfinger se forge une réputation live impressionnante en signant des concerts d’anthologie En 2012, il est propulsé n°1 en Belgique, en Hollande et en Autriche avec le single « I follow rivers ». De quoi ouvrir la voix au dernier né « By absence of the sun ». Guitares électriques psychédéliques, rock lourd et sexy aux frontières du blues, du grunge et du hard, Triggerfinger s’inscrit dans la grande lignée des Queens Of The Stone Age des débuts. Du concentré de puissance !

Crucified Barbara
Sans doute l’un des rendez-vous les plus « hots » du festival ! Après « In distortion we trust » (2005) et « Til Death do us party » (2009), le quatuor féminin suédois Crucified Barbara, déchire la scène avec son troisième album « The Midnight Chase ». Alliant séduction, mélodie et agressivité, elles déploient un alliage puissant de hard rock, heavy metal et trash metal. Un choc à tous les niveaux, et sans doute l’un des meilleurs groupes internationaux de rock féminin de l'histoire. Maîtrisant des solos de guitares parfaitement intégrés aux compos, elles envoient la sauce, mêlant riffs lourds, voix sensuelle et drums acérées. « Nous recevons un retour tellement bon du public français, que nous voulons leur rendre cet amour. » Avec de telles paroles, pas de doute, le public monterelais risque de tomber sous le charme, et pour longtemps !

Yoann Fréget
Vainqueur de l’édition 2013 de « The Voice » sur TF1, Yoann Fréget a conquis le cœur de près de 7 millions de téléspectateurs. L’artiste découvre le Gospel à l'age de 15 ans, en assistant à un concert « Gospelize it ! Mass choir » qu'il rejoindra quelques mois plus tard. Très vite, il irradie de son talent les scènes du monde entier. Sa présence scénique et sa puissance vocale en font l’un des chanteurs de gospel les plus prisés. Durant son parcours, Yoann a ainsi intégré plusieurs formations et participé aux choeurs d'artistes tels que Liz Mc Comb et Stevie Wonder. Après avoir gagné « The Voice », le chanteur enregistre son propre album « Quelques Heures avec Moi » puisant à la fois dans la variété française et les influences afro-américaines qu’il affectionne.

Soan
Soan quitte à 17 ans la maison familiale. Dès lors, il voyage beaucoup et finit par s'installer à Paris où il chante dans le métro. En 2009, il remporte l’émission " La Nouvelle Star ". S’en suivent un premier album " Tant Pis ", une tournée, puis un second opus en 2012 « Sous Les Yeux de Sophie " écrit en hommage à son amie décédée. Chargé d’une énergie débordante, l’artiste réputé provoc revient en 2013 avec un nouvel opus « Sens interdits ». Dans une ambiance très opéra rock déjanté à la noirceur de circonstance, Soan continue de tracer sa route atypique en proposant une variété rock dépoussiérée. Bluffant !

Christelle Chollet
Christelle a tous les talents ! Avant d’exploser avec « l’Empiafée », son premier one woman show en 2006, la chanteuse comédienne roule sa bosse au théâtre et dans des spectacles comme « Hair », « La vie parisienne » ou « Les années twist ». Pétillante, la tornade blonde met le feu sur les plateaux télé de Ruquier, Sébastien, Drucker, Foucault, et Courbet. Elle tourne aussi pour le cinéma en 2012 dans « Arrête de pleurer Pénélope », « Hotel Normandy » et dans la série télé « La méthode Claire » sur M6. Egalement auteur compositeur, elle signe la bande originale de la nouvelle comédie musicale « Scooby Doo et le mystère de la pyramide ». Christelle nous arrive maintenant plus drôle et sexy que jamais, avec son nouveau spectacle, un one woman show explosif, 100% comique et 100% tubesque !

 

...

 


 


Tarifs

Pass pour les 2 jours de concerts soit plus de 30 spectacles live :

Plein tarif : 13€
Gratuit pour les moins de 11 ans

Places assises en gradin : 13€ / jour (accès + place) Placement libre


Où se loger ?

Office du tourisme
10, rue Jean Jaurès
77130 Montereau-Fault-Yonne
Tél. +33 (0)1 64 32 07 76


Billeterie

Vous pourrez vous procurer les billets dans les différents points de vente ci-dessous :

Service Culturel - Mairie de Montereau-Fault-Yonne - Tel : 01.64.70.44.14
www.carrefourspectacles.fr
www.fnac.com
www.ticketnet.fr (Points de vente : Auchan, Cora, Cultura, Leclerc, Le Progres, Virgin Megastore)
www.francebillet.com (Points de vente : Fnac, Carrefour, Géant Casino, Magasins U, Intermarché)


Accès

> En train
Départ Paris Gare de Lyon - direction Gare de Montereau ou Gare de Laroche Migennes, arrêt Gare de Montereau puis bus SiYonne, lignes A, B, C, F, G ou I, Emplet’Express, arrêt Lepesme
Consultez les horaires

> En voiture
En venant de Paris, prendre l'A5 ou l'A6
Consultez l'itinéraire

> Plan d'accès
Consultez le plan d'accès